mardi 20 octobre 2009

A froid, Karin Slaughter


A la découverte du cadavre d'un étudiant sur le campus de Grant County, Sara Linton, médecin légiste, est appelée. Ce qui ressemble à un règlement de comptes entre junkies et dealers se complique un peu lorsque la propre sœur de Sara est violemment agressée, peu de temps après.

Si les quelques premières pages ont pu faire naître l'espoir d'un bon polar en moi, l'excitation aura été de courte durée car ce roman ne vous fera pas passer de nuit blanche.

Les personnages sont peu intéressants, superficiels dans le meilleur des cas, caricaturaux sinon, et l'intrigue est trop pauvre pour rattraper le tout. Pire : je n'étais même pas intéressée par la fin. Ma ténacité m'a obligée à poursuivre, mais j'étais plutôt soulagée de refermer ce livre. Même le rebondissement final n'a pas changé les choses.

Dommage, ça fait un certain temps qu'un roman policier ne m'a pas vraiment plu, je commence à me désintéresser du genre, pourtant je suis sûre qu'il en existe de très bons. Des conseils ?

3 commentaires:

Mango a dit…

Ce ne sera pas non plus le policier que je viens de terminer que je te conseillerai car seule la fin m'a vraiment intéressée! Trop de dialogues et trop longs! "Sept jours pour mourir"!Dommage!

Ys a dit…

Je viens de finir "5 octobre, 23h33" de Donald Harstad qui m'a complètement scotchée pendant toute une journée !

cocola a dit…

@Mango : Bon, tant pis... pour apprécier les meilleurs, il faut aussi en lire des mauvais :)

@Ys : Ok, je note !!! Je rêve d'un bon polar en ce moment.