dimanche 27 décembre 2009

Le mec de la tombe d'à côté, Katarina Mazetti


Rien de pire que de lire le dernier roman d'un de nos auteurs préférés, et de se trouver déçu.
Mais quel bonheur d'être agréablement surpris lorsqu'on entame un livre dont tout le monde a dit du bien - forcément louche !

C'est évidemment ce qui vient de m'arriver avec Le Mec de la tombe d'à côté, de Katarina Mazetti, auteur suédoise.

Tout ça me paraissait un peu facile, vu de l'extérieur, c'est-à-dire de la couverture : un fille qui tient un coeur, mouais, et de la quatrième de couverture : une histoire d'amour entre deux personnes qui s'agacent au départ, tiens donc, comme c'est original...

Mais cette histoire est tout sauf facile - je ne parle pas de la difficulté à entrer dans le roman, il n'y en a aucune, je veux dire que l'auteur ne s'est pas permis trop de facilités avec la narration et les personnages. Elle ne noue fait pas le coup du film américain, où quand la femme se lève à poil du lit, elle emporte tout le drap avec elle pour aller dans la cuisine (vous faites ça vous???). Ici, les sentiments pas charitables, pas politiquement corrects, qu'on a finalement tous, ne nous sont pas épargnés. Ce n'est pas une version aseptisée des relations hommes-femmes que nous offre Katarina Mazetti.

Benny et Désirée ne viennent pas seulement de milieux complètement différents, ils ont aussi des visions de la vie complètement opposées. Pas facile d'écrire une histoire d'amour - mais le mot n'est jamais vraiment prononcé, parce que personne n'y croit ? entre deux personnages qui n'ont rien de spécialement sensuel au départ.

Désirée est froide, Benny est bourru et les deux ne rendent vraiment pas les choses aisées... Ils m'ont désespérée ou agacée parfois. Mais après avoir refermé ce livre, je me rends compte qu'il a touché quelque chose de très profond en moi. Difficile d'expliquer pourquoi ou comment, mais le plus important à dire, c'est que ça n'arrive pas avec tous les livres, loin de là. Ce qui me donne une raison suffisante pour vous le conseiller.

Quelques avis en vrac : Mango, Fashion, Clarabel, Tamara
C'est assez curieux, tout le monde semble le trouver plutôt drôle et léger, moi je lui ai trouvé un petit goût mélancolique quand même...

6 commentaires:

Mango a dit…

C'est un livre qui m'a semblé très réussi, en effet! Je n'ai parlé que de sa légèreté? Alors, c'est une erreur! La fin est bien mélancolique sans être trop sombre cependant! j'ai beaucoup aimé!

Manu a dit…

Il est dans ma PAL. Je suis contente de lire ton avis positif !

Maribel a dit…

Je veux le lire très bientôt!!

Karine:) a dit…

Je souhaite le lire, celui-là! Maintenant qu'il est sorti en poche, plus de raison de repousser!

cocola a dit…

@Mango : non, bien sûr, la fin n'est pas non plus désespérante ! En tout cas merci, ton avis (entre autres) m'a convaincu !

@Manu : Je suis donc une de plus à te le conseiller !

@Maribel : J'attends ton billet :)

@Karine:) : la seule qui te contredire, c'est ta PAL ;) !!!

Aurore a dit…

C'est exactment ça!!