mercredi 7 juillet 2010

The only living girl in New York... swap follies








Il y a quelques semaines, quand l'été paraissait loin, et mon déménagement aussi, je m'étais embarquée dans une nouvelle aventure, organisée par deux personnes qui ont eu l'idée d'échanges dans une ambiance très big apple.

Entre temps, Books est passé par là, et j'ai croisé de loin, juste aperçue en fait, une fille qui avait l'air plutôt marrante, sans savoir qu'elle m'avait préparé un colis... de folie !

Qui a fini par atterrir chez moi après quelques péripéties...














(où l'on s'aperçoit que je devrais vraiment emménager dans un appart plus lumineux... don't worry, ça sera bientôt chose faite).

Bien sûr, de quoi mettre à mal (ok, complètement détruire) mes bonnes résolutions estivales :














Je ne peux absolument PAS résister à ces cookies. Vraiment, pas du tout du tout. Quant au chocolat... je crois que j'en ai déjà parlé, ce n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde ;)

De quoi ajouter encore un peu plus de chaos dans mon appartement :



























Mais je vous rassure, j'en fais déjà bon usage (même si je n'y mets pas encore de diamants). Et le thé, et le mug, ah, ah, ah, s'il y avait eu un témoin pour me voir ouvrir le paquet, je pense que mon sourire trop shiny l'aurait totalement aveuglé.



















Et puis qu'il faut connaître Holly Golightly, je m'y résignerai avec plaisir...


















En plus, je rêvais de découvrir Jonathan Safran Froer... j'avais d'ailleurs beaucoup aimé un roman de sa femme, Nicole Krauss (que je vous conseille fortement, mais peut-être pas pour la plage car c'est un petit peu plus compliqué qu'il n'y paraît).

Enfin, un film du maître new-yorkais (un peu européen dans ses dernières œuvres, c'est vrai) :














Accompagné d'un classique du cinéma, wow, que du bon. Mesdames et Messieurs, en arrière-plan vous pouvoir apercevoir de charmants magnets, qui pourront faire leur petit effet sur frigo berlinois dans quelques mois...

Merci, cent fois merci à Erzébeth qui n'a pas du tout respecté les règles (gros yeux qui se veulent méchants). J'aime, j'adore tout !

Je ne connais probablement pas New York aussi bien que nos deux GO Amanda et Manu, mais je les remercie pour ce thème génial, qui m'inspire beaucoup et me donne terriblement envie de lire !

13 commentaires:

Manu a dit…

Erzébeth réussit toujours des colis si féminins et si classe !!!! Tout est superbe !!!! Bravo à elle. Même pour les livres, elle a réussi à trouver de magnifiques couvertures !

amanda a dit…

Erzie a toujours LA petite idée (la boite à diamants, excellent) et le goût sûr, tout est parfait, as usual :)
Ravie que ce swap t'ait fait plaisir, autant qu'à Manu et moi :)

erzébeth a dit…

Ouh, je suis ravie !! - que tu aies finalement pu récupérer le colis, et que le contenu te plaise ! Je me suis régalée à fureter pour te trouver ces petites choses :-)
Peut-être que ça te donnera le goût d'aller vivre à NY un jour, puisque tu me sembles une vraie globe-trotter !
Vivent les voyages immobiles, et vivent les swaps !!!! :-)

L'Ogresse a dit…

Tu vas te regaler avec Breakfast at Tiffany's !

Pickwick a dit…

Quel colis ! Erzébth is wonderful !

elou a dit…

Ouahouh, j'étais déjà fan d'Erzébeth, mais la voir à Books et voir ton colis ne fait que renforcer cette idée... elle aurait méritée d'être une Tribbiani! (je veux même bien aller jusqu'à lui offrir mon mirifique Tee-shirt!

Mo a dit…

Bon, je découvre ton blog, mais j'ai déjà noté l'essentiel: tu aimes le chocolat et tu vas vivre à Berlin! Tu es donc une fille bien, et plus encore...
(et ce colis donne tellement envie de partir en vacances!)

Edelwe a dit…

1 mot : Waoooooooouhhhh!

bookomaton a dit…

Tout simplement superbe !

LN a dit…

Très belle couverture pour Breakfast et Tiffany's en effet. Je l'avais lu dans l'ancienne édition dont la couverture n'était pas mal non plus:

http://aufildeslivres.over-blog.com/article-4561869.html

Dicky le Canard a dit…

Pour Extrêmement fort, incroyablement prêt faut avoir le coeur bien accroché... C'est d'une beauté incroyable, c'est un new york vu par un enfant, celui d'un post 11 septembre, celui d'un deuil, celui d'une quête... Breakfast at Tiffany's est tellement superficiel à coté de ce roman. Mais un joli pack, rien à dire. "New York I Love You but you Bring me Down." comme dirait LCD Soundsystem.
Cordialement

Dicky le Canard

Kikine a dit…

Wouaaaaaaaah

joey7lindley a dit…

Oh, le mug!!!!!!