samedi 31 janvier 2009

L'instant où tout a basculé, Sylvain Augier



Quand Suzanne de Chez les filles m'a contactée pour me proposer ce livre, j'avoue que j'ai hésité... J'ai en effet BEAUCOUP de préjugés par rapport aux animateurs télé qui écrivent leur petite expérience dans un bouquin, que je trouve souvent encore pire que la presse people car ils veulent jouer l'honnêteté alors que ce n'est qu'une hypocrisie de plus...

Finalement, j'ai décidé d'accepter, un genre de défi pour ma petite personne, et par curiosité (un de mes graaaands défauts... qui peut souvent être une qualité!).

J'ai donc lu L'instant où tout a basculé, de Sylvain Augier. Il se lit d'ailleurs très vite. J'avais une image d'un mec sympa, proche des gens, blablabla, mais rien de plus, en fait je n'avais quasiment jamais regardé la Carte au Trésors, donc je ne connaissais rien de sa vie.

Ma découverte la plus intéressante, c'est le côté aventurier du personnage : il recherche à tout prix les sensations intenses, les plus fortes possibles, au mépris souvent du danger. J'ai vraiment apprécié ces passages, qui ajoutent une dimension à son histoire, un peu plus intéressante que le côté radio/télé...

Je dois dire que ses quelques références à sa voyante personnelle m'ont agacée, ainsi que le mec qui lui a fait découvrir ses "vibrations intérieures", ou quelque chose comme ça, je ne crois pas du tout à ce genre de chose et j'ai même trouvé ça un peu déplacé de sous-entendre qu'il faut consulter ce genre de personnes avant de prendre une décision importante, ou qu'on ne peut pas se sortir d'une phase de dépression sans faire appel à eux...

Mais pour revenir sur le positif, qui l'emporte quand même dans cette lecture, les passages personnels semblent très honnêtes, en tout cas la simplicité des mots est appréciable. Il ne cache pas ses déceptions, et n'en profite pas pour régler ses comptes. Sa jeunesse dans le Sud et à Paris, son service militaire (enfin, coopération) au Nicaragua à la fin de la dictature Somoza, sont vraiment intéressants...

En bref, pour résumer, les passages traitant du show-biz, du monde de la télé, sans être totalement dénués d'intérêt, m'ont beaucoup moins touchée que son rapport à la vitesse, aux sensations fortes, son côté touche-à-tout, téméraire, parfois un peu immature... qui donnent lieu à quelques passages captivants.
Ce n'est certes pas une lecture inoubliable, mais je suis heureuse d'avoir testé, parce que ça a permis d'abattre certains de mes préjugés, ce qui est toujours une bonne chose !
Je remercie bien sûr Suzanne de Chez les Filles, ainsi que les éditions Carnets Nord pour cette opération.

3 commentaires:

pom' a dit…

un livre sympa à lire mais qui s'oublie vite, c'est vrai

Florinette a dit…

Pas vraiment tentée, même si j'aime bien l'animateur et j'étais loin d'imaginer que derrière son charmant sourire se cachait un tel drame !

Karine :) a dit…

Pas tentée du tout... je nourris le même préjugé que toi et dans ce cas, en plus, je ne connais pas du tout l'animateur en question!